Mardi 19 septembre 2017, L2, 8e j. : HAC - Sochaux : 1 - 0 (1 - 0)

Ce fut une soirée vibrante d'émotion. Et chaque supporter l'ayant connu n'a pu s'empêcher de dédier cette victoire à notre ami Xavier, Zézette, dont la disparition soudaine a choqué bien du monde, on pouvait le remarquer avant le match, que ce soit au local HAC Fans ou en tribune.

La gerbe de fleurs déposée derrière les buts lors de l'échauffement, la grande et belle minute de silence, les banderoles des deux groupes, c'était bien le minimum que l'on pouvait faire pour Zézette. Et il aurait été heureux de l'issue de la rencontre, même si le score fut étriqué et qu'on aura tremblé jusqu'au bout. Du moins jusqu'à l'entrée à la 87e, sa première en L2, du petit Rafik Guitane qui enflamma le terrain et les tribunes. Malgré sa grave blessure au genou contractée en début d'année, le gamin semble être encore plus fort, plus fort que celui qu'on avait vu contre Locminé en Coupe inscrire son premier but - magnifique - au sein des pros. La Cavée a du talent, mais cela, on le savait déjà...

Comme le talent de Victor Lekhal, excellent mardi. Allez, on ne va pas citer tout le monde, mais ce HAC nous fit plaisir, notamment en première période. Là, on retrouva les Ciel et Marine du mois d'août, pleins d'allant, de vivacité, capables d'enfoncer n'importe quelle défense, même si, cette fois, il fallut attendre les arrêts de jeu de la première période et ce centre précis du capitaine Bonnet pour le grand Mateta.

En seconde période, le HAC recula pourtant. Et faillit être puni, ne devant son salut finalement qu'à la maladresse des Sochaliens et à un grand (encore !) Thuram. Attention au repli défensif de certains parfois trop lents à revenir... Mais avant d'aller demain à Bourg-en-Bresse, le HAC s'est rassuré, s'est remis dans le sens de la marche et se positionne donc dans le haut du classement (4e), certes très serré. Nous vivons des choses, nous vibrons, voilà ce que nous attendions. Messieurs les Hacmen, on en redemande. Dès demain.

 

HAC - Sochaux 19

 

HAC - Sochaux 19

HAC - Sochaux 19

HAC - Sochaux 19

HAC - Sochaux 19

HAC - Sochaux 19

HAC - Sochaux 19

HAC - Sochaux 19

HAC - Sochaux 19

HAC - Sochaux 19

HAC - Sochaux 19

HAC - Sochaux 19

HAC - Sochaux 19