KOP CIEL ET MARINE 84

22 septembre 2016

Vaincre !

Mardi 20 septembre 2016, L2, 8e j. : HAC - Brest : 1 - 1 (0 - 1)

Alors, un point perdu ou un point gagné ? Quelle impression a laissé ce match de mardi dernier face à Brest ? On l'avait dit, écrit, chanté sur tous les tons : il fallait gagner. Pour se remettre dans le droit chemin, pour regagner la confiance d'un public déjà redevenu méfiant, pour montrer à toute la Ligue 2 que l'on doit compter avec le HAC. Mais bon, on n'a pas gagné...

On n'a pas gagné. Nous sommes déçus, car voir le HAC pointer à la 11e place, déjà à 6 points du leader rémois ne peut satisfaire personne. Ni l'équipe, ni le staff, ni les dirigeants, ni nous, trop habitués aux joutes d'une Ligue 2 dont nous avons assez et qui, même rebaptisée Domino's, nous laisse sur notre faim.

Toutefois, personne, dans le kop du moins, ne siffla à la fin de cette rencontre contre Brest. Parce que nous avons vu de l'engagement, de la volonté, une équipe. Parce que le HAC aurait dû l'emporter. Parce que, cette fois, il y eut les ingrédients nécessaires à une potentielle victoire. D'aucuns diront que l'on se contente de peu. Peut-être. Mais l'expérience prouve que l'on guérit rarement rapidement et sans séquelles un mal aussi profond que celui dont semblaient souffrir les Havrais. Il suffit de remonter à la saison dernière : la confiance revint petit à petit à partir de début octobre, malgré des matches compliqués. Après le nul contre Niort à domicile, qui pensait que le HAC jouerait la montée jusqu'au bout ? Oui, nous nous posons des questions, nous l'avons déjà évoqué : le système de jeu, les choix... Pour demain à Auxerre, on nous annonce une équipe remaniée avec Duhamel (4 buts) et Gimbert (3 buts), les actuels hommes forts du HAC, sur le banc. De quoi s'interroger, forcément. Un coup de poker, un coup de bluff, un coup de sirocco ? Un turn-over qui, en tout cas, fait parler et laisse perplexe. Mais la vérité du terrain, ce ne sera que demain.

Que les Ciel et Marine ne soient pas surpris : nous ne serons pas aussi nombreux qu'en mai dernier au stade de l'Abbé-Deschamps. Mais nous serons là pour ce match ô combien important face à une équipe auxerroise mal en point elle aussi, bien loin d'une position d'outsider sérieux qu'on lui attribuait volontiers avant le début du championnat. Un duel où le plus vaillant, le plus solide mentalement l'emportera. S'appuyer sur la volonté, la force de caractère, l'abnégation : voilà certainement les clés de la réussite de ce rendez-vous de la 9e journée. Avec ce mot d'ordre : vaincre.

 

HAC - Brest 20

HAC - Brest 20

Ghislain Gimbert

HAC - Brest 20

HAC - Brest 20

HAC - Brest 20

HAC - Brest 20

Cédric Cambon, Ghislain Gimbert

HAC - Brest 20

 

HAC - Brest 20

Zinedine Ferhat, encore juste physiquement

HAC - Brest 20

Mathieu Duhamel

HAC - Brest 20

Ferland Mendy

HAC - Brest 20

 

Posté par oliviakcm84 à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


19 septembre 2016

Mais nom de dieu que la pluie cesse...

Le HAC a donc chuté à Bourg-en-Bresse vendredi. Durement. Cruellement. Et inexorablement. L'entame était pourtant quasiment parfaite avec ce but de Mathieu Duhamel dès la 13e minute et, durant environ 25 minutes, les Havrais allaient se montrer, prendre le dessus, donner l'impression d'enfoncer un peu plus les locaux qui pointaient alors à la 19e place et n'avaient encore remporté aucune victoire. Puis on sentit la situation s'inverser petit à petit, le HAC retomber dans d'incompréhensibles travers, les mêmes depuis un mois : déséquilibres, erreurs de placement, erreurs techniques, mauvais choix... Et la spirale se mettre en route, aspirer les Ciel et Marine (enfin, les Rose et Gris...), les renvoyer au vestiaire à la pause en venant d'encaisser un but idiot, un de plus, puis dérouler une seconde période terne au terme de laquelle les Burgiens inscriront un but enfonçant le moral havrais. Mais plus encore que cette défaite, ce qui déchaîna la colère sur les réseaux sociaux fut cette interdiction - certainement maladroite - faite aux joueurs de parler à la presse, synonyme pour beaucoup de politique de l'autruche... Seul Alexandre Bonnet, capitaine, fut autorisé à aller au feu. Et reçut lui aussi un flot de critiques pour ne pas exposer au grand jour les doutes et les questions que, forcément, chacun se pose. Eh oui, pas le genre de la maison. Est-ce un défaut ? Probablement pas quand on est porte-parole d'un collectif. Chacun se fera son opinion mais il s'agit là en tout cas d'un débat mineur.

L'essentiel est ailleurs : et maintenant, on fait quoi ? D'abord, posons les choses. Pour le moment, le HAC est 9e au classement avec 9 points, à 5 points du premier et autant du dernier, 13e attaque (7 buts), 14e défense (8 buts). Des statistiques très moyennes, bien loin pour le moment de l'objectif annoncé, la montée. Parallèlement, Gimbert et Duhamel ont fait parler la poudre 3 fois chacun, ce qui est plus que correct, et Bonnet, même s'il est loin de son meilleur niveau pour le moment, est, quant à lui, en tête des passeurs avec 3 passes décisives. De l'espoir, donc, puisqu'il y a de la qualité dans ce groupe. On le sait. On l'a vu. Ces types sont quasiment les mêmes qui nous ont fait rêver en fin de saison dernière. Même si Mousset est parti, même s'il n'a pas son équivalent dans l'équipe. Evidemment. Ses caractéristiques ne sont pas celles d'un Duhamel ou d'un Gimbert. Changer le système ? Oui. Essayer du moins, pour utiliser au mieux des qualités différentes. Mais ce n'est pas tout. On le disait la semaine dernière, on le redit : quel que soit le système, ce qui est primordial est l'intensité, le caractère, l'abnégation. Et trop souvent cette saison on a vu les Havrais sans réaction collective.

Car demain, il faudra marcher sur l'adversaire, et pas n'importe lequel : Brest, le leader. Qui, emmené par Jean-Marc Furlan, semble en plein renouveau après quelques années de disette. L'adversaire idéal pour se relancer ? Peut-être. En tout cas, l'affiche est belle. Même si on sait d'ores et déjà que le public sera peu nombreux. Le mardi soir à 21h n'est déjà pas ce que l'on peut proposer de mieux en termes de date, mais les derniers résultats ont évidemment plombé l'envie de quelques milliers de Havrais qui avaient réussi à retrouver le chemin du stade depuis le printemps dernier. Toutefois, pour ceux qui seront là, la grosse erreur serait d'insuffler un climat délétère sur le stade Océane. En football, la vérité d'un jour est rarement celle du lendemain et siffler, insulter, se moquer ou jouer les cyniques n'est certainement pas le meilleur moyen d'aider une équipe à se redresser. Surtout dès la 8e journée. Car ce ne sera demain que la 8e journée. Tous les espoirs sont encore permis, fort heureusement. Et on espère que demain, le vent qui soufflera dans l'avenue Jean-Jaurès (et sur le boulevard de Leningrad) poussera les Ciel et Marine vers l'avant, les remettra dans le droit chemin et non pas à la renverse. Tonnerre de Brest... Nom de Dieu, que la pluie cesse...

HAC - Nîmes 29

Une image de joie que l'on espère voir demain soir face à Brest !

Posté par oliviakcm84 à 21:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 septembre 2016

Refaire peur (et non pas se faire peur !)

Samedi 10 septembre 2016, L2, 6e j. : HAC - Valenciennes : 2 - 2 (1 - 2)

"J'ai beaucoup de choses dans la tête après les matches. En anglais, en français, des choses bonnes, des choses mauvaises..." Ainsi parlait Bob Bradley environ une heure après le match, certainement avant d'aller revoir la vidéo de ce HAC - Valenciennes qui, pour agréable qu'il fut, ne permit pas au HAC d'atteindre l'objectif préalablement fixé : la victoire.

Pourtant, les Ciel et Marine attaquèrent le match comme il le fallait, ouvrant la marque sur un très beau mouvement à gauche ponctué d'une magnifique tête de Mathieu Duhamel sur un superbe centre de Ferland Mendy (11e). Mais aussitôt, les travers défensifs ressurgirent : à peine les Valenciennois avaient-ils remis le ballon en jeu qu'ils égalisèrent par Da Costa, perforant le côté droit de l'arrière-garde havraise (12e). Manque de rigueur, de concentration... Des erreurs déjà vues mais malheureusement pas encore corrigées. Et six minutes plus tard, c'était cette fois le côté gauche qui péchait : à la retombée du centre, Loïc Nestor effectuait une fort joli reprise, malheureusement pour nous, victorieuse. L'ancien Hacman, très classe, ne célébra d'ailleurs pas son but.

Mais célébration ou pas, le score était bel et bien en faveur des Nordistes. Le HAC, pourtant plein de bonnes intentions et ayant le ballon, s'était compliqué la tâche et, durant cette première période, ne fut pas vraiment en mesure de renverser la vapeur.

Heureusement, la seconde période fut tout autre. Beaucoup plus incisifs, dynamisés par les entrées en jeu de Chebake et Salles-Lamonge, les Havrais se créèrent les occasions et Ghislain Gimbert fut logiquement récompensé de son abnégation, concluant une belle action menée par Salles-Lamonge et Bonnet d'une frappe puissante sous la barre (68e). Salles-Lamonge et Gimbert eurent la victoire au bout du pied et de la tête, mais on en resta au score de 2 à 2.

Alors, des choses dans la tête, Bob dut en effet en avoir... Comme nous, d'ailleurs ! Les erreurs successives, à tous les niveaux, plombèrent la réussite havraise, on vit une équipe parfois coupée, des erreurs de placement, des déséquilibres, et les joueurs déplorèrent eux-mêmes un certain manque d'efforts simultanés et collectifs. Mais peut-être aussi y a-t-il un schéma à transformer, redonner par exemple sa chance à un vrai duo d'attaquants. Duhamel, peu avare de ses efforts, est souvent seul. Gimbert, l'homme en forme, est son complément idéal. A priori, on ne s'avance pas vers cela pour le match de demain à Bourg-en-Bresse. Bien dommage. Mais il y aura au moins un changement : il se pourrait que Dénys Bain reprenne sa place de milieu défensif au côté de Thomas Ayasse, Pasky Fontaine ayant reçu deux matches de suspension par la commission de discipline, l'automatique pour son rouge infligé lors de son sacrifice en fin de partie samedi, annihilant de fait une occasion de but valenciennoise, et un autre match de suspension pour les trois jaunes en moins de dix matches. Ainsi, Pasky sera absent demain et mardi face à Brest.

Mais quels que soient les hommes, quel que soit le schéma, il y a un objectif à atteindre : la victoire à Bourg-en-Bresse. Pour rester dans la course, pour éviter de gamberger sur les points s'échappant trop facilement, pour faire de la réception de Brest mardi un vrai sommet pouvant permettre aux Ciel et Marine de retrouver au classement un rang beaucoup plus conforme avec leurs ambitions. Le HAC doit à nouveau faire peur. Il en a les moyens.

 

HAC - Valenciennes 10

HAC - Valenciennes 10

HAC - Valenciennes 10

HAC - Valenciennes 10

HAC - Valenciennes 10

HAC - Valenciennes 10

Barnabas Bese

HAC - Valenciennes 10

HAC - Valenciennes 10

Jean-Pascal Fontaine et son "camarade de promo" à la Cavée, Loïc Nestor

HAC - Valenciennes 10

Ghislain Gimbert

HAC - Valenciennes 10

Sébastien Salles-Lamonge

HAC - Valenciennes 10

Alexandre Bonnet

HAC - Valenciennes 10

Mathieu Duhamel

HAC - Valenciennes 10

HAC - Valenciennes 10

Cédric Cambon

HAC - Valenciennes 10

Mana Dembélé

HAC - Valenciennes 10

Le "Mur des fans" inauguré samedi à l'entrée du kop

Posté par oliviakcm84 à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 septembre 2016

Redevenir maîtres au stade Océane

Cela fait donc deux semaines que nous avons quitté le HAC, après un match nul et vierge au Red Star. A cette occasion, nous attendions une réaction des Ciel et Marine, et, à défaut de victoire, nous avons vu un match que les Havrais auraient dû remporter, même si Farnolle dut s'interposer plusieurs fois face aux attaquants audoniens, et, satisfaisons-nous de cela, ils n'encaissèrent pas de but. Un moindre mal après en avoir pris huit lors des deux matches précédents.

On sait que le ressenti devant la télé et au stade fut totalement différent. Tout en étant bien conscients de ce que nous avions vu en termes de jeu, cette peine dans l'animation offensive, nous avons assisté, depuis notre parcage, à un vrai combat, encouragé toute la volonté havraise, et applaudi les efforts réalisés sous une chaleur inimaginable : 36°, pas un souffle de vent. Au passage, on saluera là toute l'irresponsabilité de la LFP. Car faire jouer un match de foot par ces conditions est indigne d'une instance dirigeante : il aurait pu arriver un malheur bien plus grand que le coup de chaud dont fut victime Sébastien Salles-Lamonge... Chapeau d'ailleurs aux supporters du Red Star qui, en plein soleil, ne lâchèrent jamais leur équipe et auxquels nous répondîmes, offrant une bien belle ambiance de part et d'autre du stade : malgré l'élimination peu glorieuse en coupe de la Ligue, nous avons montré que notre confiance en les Ciel et Marine (en rose et gris, d'ailleurs) n'était pas entamée, 290 Havrais garnissant le parcage et chantant durant une heure et demie.

Deux semaines plus tard, où en sommes-nous ? Une belle satisfaction : Zinedine Ferhat devrait effectuer sa rentrée au sein de l'équipe et apporter sa technique, sa vitesse, son imagination. On espère toutefois qu'il est totalement guéri de sa blessure contractée face à Troyes. Car face aux Valenciennois, le HAC n'a guère le choix : redevenir maître de son antre, reconquérir un public que l'on attend nombreux pour cette première rencontre après la rentrée, retrouver une confiance qui planait au-dessus du Havre il y a un mois. Demain, nous serons le 10 septembre 2016. Le championnat s'achèvera le 19 mai 2017. Si vous n'y croyez déjà plus, laissez tomber le sport et mettez-vous au tricot. Nous, demain, à 15h, nous serons au stade Océane, écharpes et cordes vocales tendues pour l'amour du HAC et du Havre.

 

Red Star - HAC 27

Red Star - HAC 27

Red Star - HAC 27

Red Star - HAC 27

Red Star - HAC 27

Red Star - HAC 27

 Cédric Cambon et Fabien Farnolle

Red Star - HAC 27

Sébastien Salles-Lamonge

Red Star - HAC 27

Red Star - HAC 27

Red Star - HAC 27

Red Star - HAC 27

Red Star - HAC 27

Alain Caldarella, légèrement arrosé...

Red Star - HAC 27

Coup franc de Sébastien Salles-Lamonge

Red Star - HAC 27

Barnabas Bese fit une excellente impression

Red Star - HAC 27

Issam Chebake

Red Star - HAC 27

Red Star - HAC 27

Barnabas Bese

Red Star - HAC 27

Alexandre Bonnet

Red Star - HAC 27

Thomas Ayasse

Red Star - HAC 27

Ghislain Gimbert

Red Star - HAC 27

Mathieu Duhamel

Posté par oliviakcm84 à 21:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 septembre 2016

Pot de rentrée

Nous avons organisé cette semaine une petite rencontre avec quelques uns des nouveaux joueurs ciel et marine. Ainsi, nous avons pu échanger avec Mana Dembélé, Yohann Thuram-Ulien, Sébastien Salles-Lamonge et Taher Mohamed. Un moment sympa ! Au dire des joueurs, pas mal de clubs (on dit bien de clubs) devraient s'inspirer du dialogue présent chez nous, Havrais, entre supporters, joueurs, et dirigeants.

Pot KCM 06

Pot KCM 06

Posté par oliviakcm84 à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


25 août 2016

Réagissez !

Mardi 23 août 2016, coupe de la Ligue, 2e tour : HAC - Châteauroux : 2 - 5 (1 - 3)

On a beau être habitué aux déceptions de la coupe, on peut dire que celle subie mardi soir nous a mis K.-O. autant qu'un direct de Tony Yoka... Sans leur faire offense, les Castelroussins n'avaient rien d'épouvantails, et nous, pauvres naïfs que nous sommes, pensions que ce HAC version 2016-2017, après s'être imposé au premier tour à Reims, avait les qualités requises pour atteindre les seizièmes de finale. A domicile. Devant une équipe évoluant en National. Après avoir subi trois jours plus tôt face à Troyes une défaite imposant une réaction rapide.

Malheureusement, on sait ce qu'il est advenu. On ne vous repassera pas le film de la rencontre, pas la peine de remuer le couteau dans une plaie s'ouvrant chaque année au moment des coupes. On soulignera simplement ce qui fait peur : l'absence de révolte, l'absence de jeu, l'absence d'impact. Dans tous les domaines, donc, le mental, le technique, le physique, les Ciel et Marine ont été surclassés par cette équipe de Châteauroux, dont l'entraîneur, selon ses dires, avait senti dès l'échauffement qu'il y avait un bon coup à jouer.

Inquiétant. Et inadmissible, au moins sur le plan mental. Et devant une affluence plus que raisonnable au regard de l'affiche et de l'heure du coup d'envoi : près de 5000 spectateurs, tous terriblement et légitimement en colère après la recontre. L'effet HAC du mois de mai dernier est balayé, on le sait d'ores et déjà, il n'y avait qu'à entendre les réactions dans les tribunes. Non pas les sifflets, qui étaient nettement compréhensibles - même si c'est une réaction dont, pour la plupart au sein du KCM, nous n'usons pas - mais plutôt des "Olé" et des applaudissements aux entrées en jeu des Berrichons. La colère ne justifie pas tout, pas en tout cas d'encourager l'adversaire et de se glorifier de son succès, comme quelques abrutis vus en ville après la rencontre. La culture foot est loin d'être implantée au Havre et, malheureusement, en France en général. Et avec une telle performance, on souhaite bonne chance au service communication du club pour la fin de la campagne d'abonnements...

Les Hacmen se doivent donc de réagir rapidement avec ce déplacement au Red Star de samedi. Après ces deux défaites consécutives à domicile, huit buts encaissés, et une confiance entamée, ce sera certainement compliqué. Mais au moins ces deux claques montrent à tout le monde que la montée, objectif déclaré, est loin d'être acquise, et que si certains s'y croyaient déjà, ils se sont trompés lourdement. Qu'attendons-nous, nous, les supporters, de ce match au stade parisien de Jean-Bouin ? Les résultats d'une prise de conscience globale, à tous les niveaux... Nous aussi avons remarqué le manque de jus des Havrais. Que le problème vienne de Bob Bradley, de ses adjoints, des joueurs, on s'en moque ! Mais qu'ils se remettent tous en question pour le bien du club, pour le bien de la ville, qu'ils se disent les choses. Et qu'ils sachent aussi que nous ne les lâchons pas, si mécontents que nous soyons : samedi, nous serons au Red Star, nombreux, pour les encourager, pour les voir relever la tête et, ensemble, poursuivre la marche en avant.

DSC05473

On l'avait joué sérieux, normal, quoi, un match de coupe, pas un match amical où on vient les mains dans les poches. Les drapeaux ont malheureusement vite été rangés. Pas d'autres photos, on a déjà les images du match dans la tête, ça suffit.

Posté par oliviakcm84 à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 août 2016

Soirée à oublier... ou pas !

Vendredi 19 août 2016, L2, 4e j. : HAC - Troyes : 1 - 3 (1 - 2)

 Une sale soirée... Première défaite à domicile de la saison, Ferhat qui sort sur civière, un arbitrage désastreux... M. Jochem a gravé pour longtemps son nom dans la mémoire des 9300 spectateurs présents (belle affluence à nouveau). Accordant un penalty très discutable aux Troyens alors que le score était de 1 à 1, ne sanctionnant pas les Aubois pour une main beaucoup plus visible sur une frappe de Gory à quelques minutes de la fin du match, distribuant rapidement deux avertissements aux Ciel et Marine, mais se montrant étrangement laxiste sur des fautes similaires commises par les coéquipiers de Nivet, et laissant le gardien Samassa prendre tout son temps pour dégager, ne le réprimandant qu'une seule fois, sans effet, bien entendu... L'incompétence personnifiée. Il semble bien que le niveau arbitral français touche le fond avec de tels personnages. On n'ira pas jusqu'à dire que le HAC a perdu à cause de lui, ce n'est pas lui qui a marqué les buts troyens, mais ses décisions ont bel et bien influencé le résultat du match.

Ceci dit, et paradoxalement, le HAC montra par moments un visage très séduisant. Possédant le ballon les trois-quarts du temps, les Ciel et Marine surent développer quelques beaux mouvements, comme sur le but de Ferland Mendy, qui égalisa à la 6e, deux minutes après une tête victorieuse de Giraudon. Un Mendy sous son plus beau jour, qui doit confirmer évidemment tout le potentiel que l'on décèle en lui. En seconde période, d'autres actions auraient pu, voire dû, être conclues par Ferhat, Cambon, Gory (lui aussi malheureusement blessé), Gimbert. Cependant, le grand et agaçant Samassa n'eut pas vraiment à sortir le grand jeu. De son côté, Fabien Farnolle n'eut rien à faire... si ce n'est aller chercher le ballon trois fois dans ses filets. Oui, une sale soirée, mais tout n'était pas à jeter. Même si on est en droit de se poser diverses questions, comme l'a si bien fait l'ami Donckele dans la presse havraise, notamment en termes de condition physique.

Zinedine Ferhat, en tout cas, va manquer au moins les deux prochaines échéances, celle de demain en coupe de la Ligue et celle de samedi au Red Star. Un handicap certain quand on sait ce dont est capable le jeune Algérien... Mais un moindre mal quand on l'a vu sortir sur civière vendredi et que l'on craignait un gros claquage aux adducteurs. Ce ne serait a priori qu'une élongation. Quant au jeune Gory, il souffrirait d'une entorse au genou et son absence est évaluée pour lui aussi à deux à trois semaines.

Ces aléas montrent en tout cas, s'il en était besoin, qu'Etienne Chatilliez ne joue pas au foot et qu'une saison n'a rien d'un long fleuve tranquille. Ceux qui pensaient que le HAC allait dérouler facilement du début à la fin du championnat en sont pour leurs frais ! Eh non, il faudra cravacher dans cette Ligue 2 serrée, et il faudra autre chose que des touristes en tribune pour accrocher la montée. Pour le moment, l'ambiance est plutôt satisfaisante, mais on sait bien que c'est dans l'adversité qu'on voit les vrais. Et les vrais seront certainement là demain aussi pour ce match contre Châteauroux (enfin, ceux qui peuvent, parce que le mardi à 18h30 n'est pas l'idéal !). Pour rêver en coupe ? Pourquoi pas, pour une fois...

 

HAC - Troyes 19

HAC - Troyes 19

Fabien Farnolle

HAC - Troyes 19

Yohann Thuram-Ullien

HAC - Troyes 19

Cédric Cambon

HAC - Troyes 19

Ghislain Gimbert

HAC - Troyes 19

Zinedine Ferhat

HAC - Troyes 19

HAC - Troyes 19

HAC - Troyes 19

HAC - Troyes 19

HAC - Troyes 19

HAC - Troyes 19

Tête d'Issam Chebake

HAC - Troyes 19

HAC - Troyes 19

HAC - Troyes 19

Cédric Cambon et Steven Fortes

HAC - Troyes 19

Thomas Ayasse

HAC - Troyes 19

Mathieu Duhamel

HAC - Troyes 19

Steven Fortes, Jean-Pascal Fontaine, Cédric Cambon

HAC - Troyes 19

Sébastien Salles-Lamonge

HAC - Troyes 19

Alexandre Bonnet

HAC - Troyes 19

Ghislain Gimbert

 

Posté par oliviakcm84 à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 août 2016

Feuille d'infos KCM

On vous attend nombreux demain pour ce HAC - Troyes, ce deuxième match à domicile de la saison. N'oubliez pas, la route sera longue, le terrain, les tribunes sont liées par ce même objectif : rejoindre la Ligue 1 ! Alors, venez avec vos couleurs ciel et marine, rejoignez-nous, et faites-vous péter les cordes vocales !

En attendant, voici un peu de lecture...

Feuille d infos HAC - Troyes 19

Posté par oliviakcm84 à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 août 2016

Au Red Star le samedi !

Alors, remis de cette victoire en Coupe de la Ligue ? Ce n'est pas souvent, n'est-ce pas, nous ne sommes pas habitués ! Surtout avec un tel scénario. Menés 1 à 0 à la pause après une première période plutôt terne, les Ciel et Marine (quel beau maillot !) ont renversé la vapeur dès la reprise ! Le mental, la hargne ! Les deux buts de Dembélé, les csc des Rémois (ça, c'est un signe !), la magnifique action conclue par Fontaine, le tout entre la 48e et la 65e, avec un score final de 5 buts à 2 ! Bravo au passage à nos représentants présents en parcage, ils avaient bien mérité cette folie !

Fin août, un autre joli déplacement s'offre à nous. Ce n'est pas tout de suite, il y a d'autres rendez-vous avant : le déplacement au Gazélec d'Ajaccio ce vendredi, la réception de Troyes le 19 août, et celle de Châteauroux en Coupe de la Ligue le mardi 23 août. Mais ça va venir vite ! Donc, la LFP a décalé notre Red Star - HAC au samedi 27 août avec un coup d'envoi à 15h. A noter que, cette saison, le Red Star évoluera au stade Jean-Bouin, à côté du Parc des Princes.

On vous avait déjà parlé des cars pour le Red Star, pas grand-chose ne change, juste la date et l'horaire. Donc :

- départ le samedi 27 août à 10h30 du stade Océane ;

- tarifs (sans la place de stade) : 20 € (adhérents HAC Fans, BH, KCM) / 25 € (non adhérents) ;

- inscriptions au local HAC Fans du lundi au vendredi 15h - 19h et les jours de match 16h - 20h. Renseignements au 02.35.47.45.38.

ON VOUS ATTEND NOMBREUX !!! CE DOIT ETRE UN DEPLACEMENT MASSIF !!!

HAC - Nîmes 05

Posté par oliviakcm84 à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 août 2016

La gagne !

Vendredi 5 août 2016, L2, 2e j. : HAC - Nîmes : 1 - 0 (1 - 0)

La gagne, même quand on n'est pas bien, il faut savoir aller la chercher ! Avec les tripes, en subissant mais en ne craquant pas, et en s'en remettant parfois aux grandes mains d'un gardien superbement inspiré ou aux pieds d'un sauvetage sur la ligne.

Si physiquement les Hacmen ne sont pas encore au top (rien de plus normal), l'état d'esprit est bel et bien là. Car ce match fut difficile, mais la victoire fut havraise ! Avec un but tout à fait semblable à celui de la semaine passée à Orléans : centre, tête. Avec, cette fois, Zinedine Ferhat dans le rôle du passeur, côté droit, et Ghislain Gimbert dans celui du réalisateur (29e). Ce but, une madeleine de Proust pourtant bien réelle avec des sensations de liesse, d'exaltation, de bonheur semblable à celles vécues en fin de saison dernière, et, finalement, parce qu'on y arrive, de bien-être dans un stade appartenant enfin à son public.

Jusque-là, les chants avaient résonné, comme un "Oui, nous sommes les Havrais" à faire trembler les coupes de champagne des loges. Le but nous permit de nous libérer et de penser que le match allait être un peu plus simple, nous qui avions connu quelques sueurs froides en début de partie sur un face-à-face Sissoko - Farnolle complètement foiré par l'attaquant gardois. Il n'en fut rien, pourtant, même si, juste avant la mi-temps, un nouveau superbe centre de Ferhat suivi d'une reprise acrobatique de Bonnet aurait pu non seulement permettre le break mais aussi assurer le but de l'année.

Les actions chaudes de la seconde période se déroulèrent devant le but de Fabien Farnolle, auteur de deux miracles aux 84e et 89e minutes... Devant nous, pas énormément de choses à nous mettre sous la dent, ce qui finit par entraîner une baisse de l'ambiance. Attention, les amis, la route sera longue, le HAC n'est pas déjà champion, la Domino's Ligue 2 ne nous sera pas livrée sur un plateau, ni même sur une mobylette dans un petit carton avec une bouteille de coca ! Nous aussi, nous devrons faire des efforts, forcer nos voix, remplir pleinement durant tout un match ce rôle de douzième homme, pas seulement par intermittence. Toutefois, tout le monde se réveilla soudain dans le dernier quart d'heure pour soutenir dignement des Ciel et Marine en difficultés mais s'accrochant pour défendre cette première victoire à domicile, et finalement récompensés au bout de longues minutes d'arrêts de jeu. Et remporter un tel match n'est pas significatif que sur le plan comptable : l'envie, la combativité, la niaque, quoi ! est en eux...

Les Havrais l'ont-ils compris ? On peut le penser, oui. Parce qu'il y avait près de 10000 spectateurs vendredi soir, un véritable événement pour un match de reprise.  Parce qu'à la sortie, très peu faisaient la fine bouche devant le spectacle proposé. Parce que la petite flamme évoquée dans la presse ou à l'intersaison est toujours dans les coeurs et ne demande qu'à vivre. Les Havrais croient à nouveau en leur club, en leur équipe. Ca aussi, c'est une belle victoire.

 

 

HAC - Nîmes 05

HAC - Nîmes 05

Au soleil avant le match !

HAC - Nîmes 05

HAC - Nîmes 05

Ghislain Gimbert

HAC - Nîmes 05

Mathieu Duhamel

HAC - Nîmes 05

HAC - Nîmes 05

HAC - Nîmes 05

HAC - Nîmes 05

HAC - Nîmes 05

HAC - Nîmes 05

HAC - Nîmes 05

Fabien Farnolle, auteur de parades magistrales

HAC - Nîmes 05

Mathieu Duhamel s'est fait mal, Mana Dembélé va s'échauffer

HAC - Nîmes 05

Thomas Ayasse

HAC - Nîmes 05

Mathieu Duhamel serré de très près...

HAC - Nîmes 05

HAC - Nîmes 05

HAC - Nîmes 05

HAC - Nîmes 05

HAC - Nîmes 05

HAC - Nîmes 05

HAC - Nîmes 05

HAC - Nîmes 05

HAC - Nîmes 05

HAC - Nîmes 05

HAC - Nîmes 05

HAC - Nîmes 05

HAC - Nîmes 05

Posté par oliviakcm84 à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,