KOP CIEL ET MARINE 84

06 décembre 2016

Calendrier de l'Avent #6

La photo d'hier était celle de Patrick Martet, avant-centre au HAC de 1981 à 1984 puis en 1988-89. Prolifique (161 buts, meilleur buteur de L2 de tous les temps), il forma avec Zarko Olarevic l'un des plus beaux duos d'attaque de l'histoire du club. Lors de ses trois premières saisons au club, il inscrivit 58 buts en championnat, puis 5 lors de son retour en 88-89.

Aujourd'hui, voici l'un des tout premiers pensionnaires du centre de formation havrais. A vous !

Joueur 6 001

Posté par oliviakcm84 à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


05 décembre 2016

Calendrier de l'Avent #5

Hier, notre Hacman était le grand gardien de but Alexander Vencel, l'un des chouchous de Deschaseaux, qui porta brillamment nos couleurs de 2000 à 2005.

Aujourd'hui, on change de poste et de décennie... A vous de jouer !

Joueur 5 001

Posté par oliviakcm84 à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 décembre 2016

Calendrier de l'Avent #4

Hier, notre photo était celle de Lucien Jasseron, arrière gauche au HAC de 1936 jusqu'à la guerre, l'un des grands artisans du titre de champion de D2 en 1938. Il revint au club en 1956, devenant l'entraîneur de la mythique équipe remportant en 1959 le championnat de D2 et la coupe de France.

Aujourd'hui, nous revenons à une époque plus proche de la nôtre. Alors, qui est notre Hacman du jour ?

Joueur 4 001

 

Posté par oliviakcm84 à 13:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

03 décembre 2016

Une choucroute indigeste...

Mardi 29 novembre 2016, L2, 16e j. : HAC - Strasbourg : 0 - 1 (0 - 0)

Qu'il est difficile d'écrire sur ce HAC - Strasbourg. La déception fut vive, encore plus à cause du jeu que du résultat. Parce qu'il peut arriver de perdre, mais il est clair que ce que les Ciel et Marine ont proposé mardi ne pouvait les mener à la victoire. L'entame fut satisfaisante, mais la suite ne nous permit guère de nous enthousiasmer. Et ceci reste incompréhensible et ne peut être imputé au seul changement de système de jeu. Trop de pertes de balles, trop de passes ratées, trop d'erreurs individuelles, comme si les Hacmen n'étaient plus les mêmes que ceux ayant réalisé la belle série de victoires en septembre-octobre. Et à partir de là, le match de demain à Locminé revêt une importance tout à fait différente.

Ce déplacement pue évidemment le piège de la magie de la Coupe, trop souvent de la magie noire pour le HAC ces dernières années. Des Bretons qui seront évidemment à fond derrière leur équipe, un petit terrain, des joueurs qui disputeront le match de leur vie, un coach, Pierre Talmont, qui se ferait un malin plaisir de jouer un vilain tour à Oswald Tanchot qui fut son entraîneur au Poiré-sur-Vie.

Mais les Havrais sont les professionnels. Les joueurs de L2. Et ils doivent faire appliquer la hiérarchie, cette différence de quatre divisions d'écart, de par leur football et leur mental. Respecter l'adversaire, oui, évidemment, s'attendre à un combat, oui, probablement. Mais certainement ne pas croire en une éventuelle malédiction, arriver en ayant peur (il ne manquerait plus que ça !), alors que, admettons-le, le tirage est nettement favorable. A condition de jouer en équipe, avec sérieux, envie, application. Le HAC pourra compter sur des supporters faisant le déplacement en Bretagne. Et nous n'envisageons même pas de rentrer au Havre avec la seule humiliation dans nos bagages.

HAC - Strasbourg 29

HAC - Strasbourg 29

HAC - Strasbourg 29

Sébastien Salles-Lamonge, 17e sur la feuille

HAC - Strasbourg 29

HAC - Strasbourg 29

Thomas Ayasse, Alexandre Bonnet

HAC - Strasbourg 29

Ferland Mendy

 

Posté par oliviakcm84 à 20:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Calendrier de l'Avent #3

Hier, notre photo était celle d'Ibrahima Ba, latéral au HAC de 1977 à 1982, international sénégalais surnommé Eusébio, célèbre pour ses chevauchées sur son côté gauche. Il est le père d'un autre célèbre Ibrahima Ba, surnommé Ibou, qui joua au HAC de 1991 à 1996 et connut huit sélections en équipe de France.

Aujourd'hui, on remonte encore le temps pour vous présenter un grand Hacman qui occupa plusieurs postes d'importance au club... A vous !

Joueur 3 001

Posté par oliviakcm84 à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


02 décembre 2016

Calendrier de l'Avent #2

Hier, nous vous avons présenté la photo de Matthieu Louis-Jean, né en 1976, arrivé au HAC à l'âge de 14 ans en provenance de Oissel et qui débuta en L1 chez les Ciel et Marine à 18 ans. International Espoirs, ce défenseur quitta malheureusement le HAC en 1998 pour le club anglais de Nottingham Forest.

Aujourd'hui, c'est à nouveau un défenseur ayant vraiment marqué son époque. A vous !

Joueur 2 001

Posté par oliviakcm84 à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 décembre 2016

Calendrier de l'Avent #1

Puisque ce petit jeu est réclamé, nous vous proposons à nouveau notre calendrier de l'Avent spécial anciens joueurs du HAC. Pour le moment, nous sommes plus inspirés à l'idée de vous dévoiler quelques visages de l'histoire du club plutôt qu'à celle de faire le résumé du match contre Strasbourg. Ca viendra, mais aujourd'hui, nous nous contenterons de jouer ! Voici donc notre Hacman du 1er décembre 2016. Alors, qui est-ce ?

Joueur 1 2016 001

Posté par oliviakcm84 à 20:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

28 novembre 2016

En avant toute !

Vendredi 25 novembre 2016, L2, 16e j. : Lens - HAC : 1 - 0 (0 - 0)

357 : c'est le nombre de supporters havrais présents en parcage au stade Bollaert vendredi soir. Satisfaisant, surtout que l'ambiance fut plutôt à la hauteur dans nos rangs même si, évidemment, la concurrence des près de 25000 locaux offrait un certain déséquilibre...

Mais malgré nos efforts, nous ne pûmes rien rapporter de Lens, si ce n'est un but casquette encaissé à la 52e, après pourtant une première période havraise intéressante. Mais la seconde fut marquée du sceau de l'inoffensivité... Car l'animation fit bien défaut et ce qui nous choqua depuis notre parcage en hauteur fut bien cet écart hallucinant entre les lignes lors des phases offensives. Trop esseulés, Gimbert et Duhamel n'eurent pratiquement aucun ballon à se mettre sous le pied. Et malgré un dispositif, le 3-5-2, qui aurait dû permettre aux ailes de prendre le pouvoir, on ne vit que trop peu les côtés s'exprimer et apporter des solutions. Bref, ce match nous laissa bien sceptiques et finalement confirma les statistiques : le HAC ne réussit pas devant les cadors du championnat.

Evidemment, les statistiques sont faites pour être démenties, tout comme les séries cessent un jour... Ainsi, la mauvaise passe actuelle matérialisée par la stérilité offensive (qui ne dure que depuis deux matches, il ne faut pas non plus tout remettre en question !) cessera, espère-t-on, demain face à Strasbourg. Il s'agit d'ailleurs d'une nécessité. A l'heure où Troyes imprime sa patte sur le championnat (31 points), la meute des poursuivants se resserre, le HAC pointant à la 5e place à 5 points du premier mais à seulement 2 points du deuxième, Brest. Ce match important mobilisera-t-il les foules havraises ? Rien n'est moins sûr... Il est vrai que la LFP, qui vante les vertus du "vivre en vrai" avec son hashtag "Je vais au stade", nous facilite la vie avec ses matches à 21h le mardi soir fin novembre... Alors le HAC pourra compter sur ses fidèles, ses habitués, ses soldats. Nous serons là pour encourager ceux que Tanchot aura choisis pour décrocher cette victoire essentielle. Et on ne peut que vous inciter à venir, malgré le froid et l'horaire, pour pousser cette équipe, votre équipe, celle de votre ville. Ce HAC a du potentiel, ce HAC peut aller plus haut. On en a tous envie, non ?

 

Lens - HAC 25

 

Lens - HAC 25

Lens - HAC 25

Lens - HAC 25

 

Posté par oliviakcm84 à 20:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 novembre 2016

Relever le défi à Bollaert

Samedi 19 novembre 2016, L2, 15e j. : HAC - Amiens : 0 - 0

Ce HAC - Amiens ne laissera pas un souvenir impérissable dans nos mémoires, même si le HAC s'offrit les meilleures occasions (la frappe de Bonnet sur le poteau que Duhamel ne put reprendre victorieusement, la tête de Fortes au ras de la cage, la reprise de Duhamel face à Gurtner, une frappe de Julan détournée par un nez picard...). Gênés par le bloc amiénois, meilleure défense du championnat, les Ciel et Marine ne trouvèrent pas la faille. Dommage au vu des résultats de nos adversaires directs, dommage aussi pour une fois que l'affluence dépassait les 10000 spectateurs.

Ceci dit, le HAC continue d'avancer avec une 3e au classement à deux points des deux premiers, Brest et Troyes. Et demain se présente face à lui une chance de frapper un gros coup avec ce déplacement à Bollaert chez le Lens de Casanova, ancien portier ciel et marine. Un gros morceau, un autre prétendant à la montée devant lequel il faudra se comporter en patron. Pour marquer les esprits, pour marquer des points au sens propre comme au figuré. Le tout devant un parcage havrais qui devrait être fort correctement garni et qui ne manquera certainement pas d'enthousiasme. Avec un espoir, secret ou non : celui de rapporter au Havre le même nombre de points que la saison passée, à défaut du même nombre de buts !

 

31083715466_acff22af17_k

Le tifo de ballons (3000) était proposé par le KCM. Merci à Maley et à Mégane pour leurs photos.

31083715816_13985037c4_o

30977118392_aaa5fc56b2_k

31083714616_04097b7b91_k

31115234455_6b5a232367_k

HAC - Amiens 19

HAC - Amiens 19

Nathaël Julan

HAC - Amiens 19

Match arrêté par l'arbitre, le temps d'éclater quelques ballons portés par le vent...

HAC - Amiens 19

Steven Fortes

HAC - Amiens 19

Ghislain Gimbert

HAC - Amiens 19

Ferland Mendy

Posté par oliviakcm84 à 20:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 novembre 2016

Locminé - HAC au 8e tour

Direction la Bretagne, et plus précisément le Morbihan, pour ce 8e tour de Coupe de France : le HAC affrontera le club de Saint-Colomban - Locminé le samedi 3 ou le dimanche 4 décembre. Actuellement 8èmes de leur groupe de DH,  les Locminois devraient nous accueillir sur leur stade du Pigeon-Blanc. Voilà un déplacement qui nous dévoilera assurément tous les charmes de la coupe ! Une chose est certaine : nous serons moins nombreux qu'à Robert-Diochon. Attention donc à un petit terrain et à un adversaire absolument ravi de ce tirage qui sera à jouer avec sérieux et professionnalisme, comme cela fut fait samedi avec le Grand-Quevilly FC.

HAC - Troyes 19

 

Posté par oliviakcm84 à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,