C'est avec une infinie tristesse que nous avons appris hier soir l'annonce du décès de M. Jean-Claude Lorette, responsable de la sécurité et de l'organisation au stade Jules-Deschaseaux pendant près de trente ans. Incapables de réagir à chaud. Assommés par cette affreuse nouvelle. Dépités du temps qui passe et qui nous enlève ceux que l'on croit invincibles.

M. Lorette, nous l'aimions. Nous avions durant des années travaillé avec lui, échangé avec lui, discuté avec lui. Et parfois, nous nous étions engueulés aussi. Parce que M. Lorette était un homme de caractère et il arrivait souvent que le ton monte. Mais il respectait les supporters. Et nous le respections énormément. Pour lui, la parole donnée était ce qui importait et nous aimions cette façon de faire que nous avons d'ailleurs retrouvée avec son successeur Alain Caldarella.

Au-delà de son engagement auprès de nous, supporters, il était évidemment un des piliers des dirigeants du HAC, allant bien au-delà des missions qui lui étaient confiées. Le club entier lui doit beaucoup, les associations de supporters lui doivent beaucoup. Vendredi, l'hommage que la Fédération des supporters du HAC lui rendra sera, nous l'espérons en tout cas, à la hauteur de son investissement, de sa foi en nous, de sa générosité envers chacun de nous.

Ce temps qui passe et l'inévitable fin ne nous feront en tout cas jamais, mais alors jamais oublier M. Lorette.

402d4768a4991f009963677dd3e4387b

7235870382_9575677edb_k

7235583514_5b6a714725_k

Photos : Emmanuel Lelaidier pour la première, Malory Grancher pour les deuxième et troisième