Mardi 8 août 2017, Coupe de la Ligue, 1er tour : HAC - Nîmes : 4 - 4 (0 - 2), 5 tab à 4

Nous ne sommes pas prêts. Pas prêts à encaisser de tels chocs émotionnels ! Un HAC, mené 2 à 0 à la pause après avoir réalisé une première période plutôt terne face à des Nîmois plutôt fringants, qui inverse la tendance en inscrivant quatre buts entre la 67e et la 77e minute avant de s'incliner par deux fois aux 89e et 93e, puis qui se qualifie brillamment aux tirs au but, sans trembler, à l'image d'un Yohann Thuram détournant le tir de Ripart. Une soirée de folie !

Une soirée comme on les aime, le genre à créer des souvenirs, à fédérer autour d'une équipe, de joueurs ayant fait preuve à la fois de caractère et de sérénité, de force mentale et de maîtrise, de solidarité et de technicité.

Il fallait toutes ces qualités pour venir à bout des Crocos qui avaient donc mordu dans ce premier tour de Coupe de la Ligue avec appétit, prenant le large devant des Havrais maladroits. Mais seulement durant 45 minutes. Eh oui, un match a deux périodes, les siffleurs de la pause se le rappelleront peut-être la prochaine fois et seront alors plus tolérants avec une équipe havraise peu en verve à ce moment-là mais qui ne méritait pas une bronca. Surtout quand elle compte dans ses rangs quelques "débutants" issus de la Cavée. Mais la patience n'est pas une vertu du public du stade Océane...

Peu importe, tout changea en seconde période. Beaucoup plus inspirés, nos Ciel et Marine allaient faire parler la poudre. Pour cela, il fallait le détonateur, l'un des hommes en forme du moment : Ebenezer Assifuah. Impressionnant, ce petit Ghanéen... Puissant, il mit le feu et, une petite minute après son entrée en jeu, provoqua par son centre le premier but havrais inscrit par Ferhat (67e). C'était ensuite au grand Nathaël Julan de se mettre en évidence, égalisant en suivant bien une frappe de Ferhat repoussée par le portier nîmois (72e), avant de permettre aux Havrais de prendre l'avantage en devançant son adversaire sur un centre de Ferhat (encore lui !) à la 76e. Puis Dylan Louiserre envoyait le bijou de la soirée d'une magnifique reprise de demi-volée après une remise de Teddy Lia (lequel, remplacé peu après, reçut une énorme ovation) ! Pas le temps de respirer, pas le temps de reposer les drapeaux, pas le temps de redescendre en pression, nous, supporters étions en apnée, limite suffocation, complètement incrédules devant ce qui se déroulait sous nos yeux... Un bonheur inouï. Eh oui, il n'y a que le sport pouvant provoquer une émotion aussi intense...

Et comme en sport rien n'est jamais écrit, le score de 4 à 2 n'en resta pas là... Un coup franc généreux et Savanier permettait d'un magistral coup de pied - pourtant anticipé par Yohann Thuram - à ses coéquipiers de revenir à 4 - 3 à la 89e. Puis M. Petit s'en mêla. Ozer Ozdemir, victime de crampes après avoir tout donné, restait à terre sans que l'arbitre ne bronche. Thuram essayait de dégager en touche pour faire soigner le jeune Havrais mais Paquiez empêchait le ballon de sortir et relançait l'action avec, au bout, un corner. L'arbitre faisait sortir Ozdemir, le HAC se retrouvait donc à dix... et Briançon égalisait de la tête (93e). Fin du temps réglementaire.

Les Ciel et Marine allaient-ils s'affoler ? Allaient-ils perdre leurs moyens ? Rester sur cette déception ? Mais non, ils gérèrent les tirs au but de manière magistrale, avec sang-froid. Consécutivement, Youga, Bain, Ferhat trompèrent Sourzac. De leur côté, les Nîmois (qui avaient engagé la série), avec Savanier, Alioui et Depres avaient aussi réalisé le sans-faute. Mais le grand Thuram, pas loin de l'exploit sur deux frappes, allait l'obtenir sur celle de Ripart dans un stade en délire ! Puis Traoré trompait imparablement Sourzac, le Nîmois Thioub réussissait lui aussi. Et Nathaël Julan se présenta, tranquille, imperturbable, sûr de lui, comme toujours. Il ne trembla pas pour envoyer le HAC au deuxième tour !

Comme vendredi, le stade Océane chavira. Comme vendredi, la communion supporters-joueurs fut grandiose (avec, leurs coéquipiers ne leur en voudront pas et ne nous en voudront pas non plus, en vedettes les jeunes Ozdemir et Lia, que nous avons fêtés comme il se doit pour leur première titularisation). Comme vendredi, les spectateurs ressortirent avec le sourire, le plaisir d'avoir connu de l'émotion. Huit buts en deux matches à domicile (et de plus devant nous !), deux scénarios ahurissants, que demander de plus ? Cette équipe fait plaisir à voir, par sa solidarité, son envie de ne rien lâcher, et elle nous prouve (et se prouve à elle-même) que tout est possible. Nous n'étions pas prêts ? Mais si, nous sommes prêts, bien évidemment, à le vivre, nous n'attendons même que cela ! Ne changez rien, les gars, gardez votre générosité, votre courage, votre état d'esprit. Et s'il n'y a pas quatre buts à chaque match, pas d'inquiétude, on vous pardonnera...

 

HAC___N_mes_coupe_de_la_Ligue_08

HAC___N_mes_coupe_de_la_Ligue_08

Belle affiche en ce premier tour de Coupe de la Ligue : le HAC contre le HAC !

HAC___N_mes_coupe_de_la_Ligue_08

 Pasky Fontaine capitaine

HAC - Nîmes coupe de la Ligue 08

C'est lourd un drapeau trempé...

HAC - Nîmes coupe de la Ligue 08

Ozer Ozdemir

HAC - Nîmes coupe de la Ligue 08

Harold Moukoudi, sorti à la mi-temps pour un coup reçu à la hanche

HAC - Nîmes coupe de la Ligue 08

Dylan Louiserre de retour sous nos couleurs ! Et quel retour...

HAC - Nîmes coupe de la Ligue 08

Thomas Ayasse, Harold Moukoudi

HAC - Nîmes coupe de la Ligue 08

Ozer Ozdemir

HAC - Nîmes coupe de la Ligue 08

Teddy Lia sous le déluge

HAC - Nîmes coupe de la Ligue 08

Dénys Bain, douché lui aussi (ça va, on peut les faire aussi les jeux de mots foireux !)

HAC - Nîmes coupe de la Ligue 08

Teddy Lia

HAC - Nîmes coupe de la Ligue 08

Jean-Pascal Fontaine

HAC - Nîmes coupe de la Ligue 08

Dylan Louiserre

HAC - Nîmes coupe de la Ligue 08

Yacouba Coulibaly

HAC - Nîmes coupe de la Ligue 08

Eh oui, il l'aime, son club, le petit Ozer !

HAC - Nîmes coupe de la Ligue 08

Nathaël Julan

HAC - Nîmes coupe de la Ligue 08

Yohann Thuram

HAC - Nîmes coupe de la Ligue 08

Pendant la séance de tirs au but

HAC - Nîmes coupe de la Ligue 08

Le tir au but de Baba Traoré fut superbe de maîtrise

HAC - Nîmes coupe de la Ligue 08

Natha Julan avant la conclusion...

HAC - Nîmes coupe de la Ligue 08

Natha Julan après la conclusion ! Avec Zinou Ferhat et Ebenezer Assifuah

HAC - Nîmes coupe de la Ligue 08

Pasky Fontaine et Alex Bonnet

HAC - Nîmes coupe de la Ligue 08

Au centre, Teddy Lia et Ozer Ozdemir

HAC - Nîmes coupe de la Ligue 08

HAC - Nîmes coupe de la Ligue 08

Charismatique, Yohann Thuram

HAC - Nîmes coupe de la Ligue 08

Ozer Ozdemir, Amos Youga