Lundi 24 avril 2017, L2, 34e j. : HAC - Lens : 1 - 0 (1 - 0)

Le HAC et son double visage, Jean qui rit, Jean qui pleure, cette saison en hauts et bas, cette exaspérante capacité à passer d'une catastrophique prestation à Amiens à un match solide et abouti face à Lens... Lundi soir, et aux antipodes de sa triste performance picarde, les Ciel et Marine furent à la hauteur de tout ce qu'on était en droit d'attendre d'eux : de l'envie, du caractère, du talent. Et, pour ponctuer le tout, un but signé Zinedine Ferhat concluant une très belle action menée avec Alexandre Bonnet (27e)

Dans une ambiance enthousiaste au sein de laquelle se mêlèrent les décibels havrais et lensois, on assista à un agréable match de L2 et donc à cette victoire des Ciel et Marine méritée : la maîtrise fut normande, la plupart des occasions aussi, même si Bonnet et Moukoudi furent amenés à sauver leur camp.

Moukoudi, parlons de lui. On l'attendait depuis longtemps, il a répondu présent pour cette première titularisation, mettant le grand Habibou sous l'éteignoir, se comportant parfois comme un vrai patron (on l'a vu donner du geste et de la voix) au sein de ce qui est toujours la meilleure défense de L2 (au passage, 15e clean sheet pour le HAC cette saison !). Avec ce grand gaillard de 19 ans, le HAC a de l'avenir, si évidemment, le gaillard en question reste sérieux, posé, et travailleur. Mais pour cela, faisons-lui confiance.

Demain, ce sera dans l'antre de la Meinau qu'il faudra s'imposer. Le HAC, qui devra composer avec les absences de Victor Lekhal (opéré en urgence aujourd'hui de l'appendicite) et d'Alimami Gory (blessé lundi au mollet), se rendra sans pression chez des Strasbourgeois survoltés et dont le stade sera probablement à guichets fermés. Voilà un joli challenge à relever pour les Ciel et Marine : tenir tête au leader alsacien dans un environnement déchaîné ! Havrais, à vous de jouer !

 

HAC - Lens 24

HAC - Lens 24

Alex Bonnet, Harold Moukoudi, Alimami Gory

HAC - Lens 24

Bradley Danger à l'échauffement, même s'il n'était finalement que le 17e homme. Mais on le reverra certainement. Il sera en tout cas sur le banc demain soir.

HAC - Lens 24

Issam Chebake et le tout jeune Teddy Lia Okou

HAC - Lens 24

Une minute de silence en hommage au policier tué sur les Champs-Elysées

HAC - Lens 24

Nathaël Julan

HAC - Lens 24

Pas mal d'ambiance

HAC - Lens 24

Harold Moukoudi

HAC - Lens 24

Ah, ces Nordistes, toujours prêts à faire la fête...

HAC - Lens 24

Alexandre Bonnet et Zinedine Ferhat

HAC - Lens 24

Beaucoup de duels disputés par Nathaël Julan

HAC - Lens 24

Au centre, Barnabas Bese

HAC - Lens 24

Issam Chebake

HAC - Lens 24

Alex Bonnet

HAC - Lens 24

Harold "Très Bien" Moukoudi et Victor Lekhal

HAC - Lens 24