Samedi 14 septembre 2013, L2, 6e j. : HAC - Lens : 6 - 2 (4 - 1)

Le déclic ? On verra par la suite, mais il est clair que ce HAC-là a envoyé un signal fort à l'ensemble de la Ligue 2 en atomisant cet après-midi le leader lensois par six buts à deux ! Avec classe et talent, les Ciel et Marine ont ainsi remporté leur première victoire en championnat. De quoi enfin lancer la saison...

Dans un stade empli d'environ 1500 supporters sang et or (et de près de 10000 Havrais), les choses sérieuses ne mirent pas longtemps à démarrer. Ainsi, dès la 4e minute, Chavarria, après quelques cafouillages dans la défense havraise, ouvrit le score. On imaginait meilleur commencement... Mais, loin d'assommer les Ciel et Marine, ce but ne changea rien à leur détermination. Et, comme un symbole, c'est le meilleur buteur de la saison passée, le capitaine, Yohann Rivière, qui égalisa en se jetant rageusement sur le ballon ! De quoi respirer un peu en ce début de rencontre...

Mais on était loin d'imaginer la suite ! Le HAC prit vite l'ascendant sur les Lensois, multipliant les actions offensives par Alexandre Bonnet et Riyad Mahrez (sa magnifique reprise acrobatique aurait mérité mieux !). Et, à la 22e, Walid Mesloub valida cette domination d'une superbe frappe : 2 à 1 ! Quatre minutes plus tard, Riyad Mahrez trouvait la faille : 3 à 1 ! Et, à la 32e, lorsque le duo magique Bonnet-Mesloub se mit à nouveau en route, Riou n'eut plus qu'à s'incliner une quatrième fois pour le doublé de Walid !

Le HAC marchait sur l'eau, et les Lensois ne savaient plus où donner de la tête. On avait l'impression que chaque action havraise pouvait amener un but ! De quoi exulter dans les tribunes, de quoi prendre du plaisir, de quoi se rappeler quelques sensations oubliées depuis la saison passée. On croyait rêver, mais c'était bien la réalité !

Après la pause, le HAC reprit de plus belle sa chevauchée fantastique, par l'intermédiaire de Rivière, dont la frappe fut stoppée par Riou. Peu après, le capitaine havrais était contraint de sortir : depuis la fin de la première mi-temps, on le voyait traîner la cheville. Mais son remplaçant, Moussa Sao, n'allait pas tarder à se mettre en évidence. A la 63e, l'international de futsal se présenta seul devant le portier lensois et le trompa du plat du pied. 5 à 1 ! Et la réduction du score de Ljuboja (de mauvaise humeur puisqu'il récolta un carton jaune dans la foulée pour avoir voulu arracher le ballon des mains de Zack Boucher) ne changea rien à la donne. A la 72e, Alexandre Bonnet, le gaucher, s'offrit une formidable frappe du droit mystifiant Riou... 6 à 2. Qui aurait pu deviner un tel score ? 

Merci aux Ciel et Marine pour leur magnifique prestation. Cela laisse augurer quelques bonnes choses... Aujourd'hui, beaucoup ont dû comprendre qu'il fallait compter avec le HAC... Et nous, nous avons acquis la certitude que nos bonnes sensations de la fin de saison dernière n'étaient pas des illusions. Evidemment, il ne faut pas se croire plus beaux que tous les autres et faire preuve de prétention. Mais le talent et le jeu que nous avons pu admirer six mois durant n'ont pas disparu, loin s'en faut. Les Hacmen sont là !

Un petit mot des supporters lensois. Ils ont forcément baissé en décibels au fil des minutes, mais n'ont pratiquement pas lâché. Dommage que quelques imbéciles gâchent leur prestation et salissent la bonne humeur générale des Sang et Or. Car la grande majorité de ceux que nous avons croisés au stade ou en ville étaient très sympathiques... Enfin, chaque club a son lot d'abrutis (qui, évidemment, se croient plus intelligents que les autres, mais c'est le propre de l'imbécilité, voir la démonstration de Coluche !).

Côté supporters havrais, nous avons tout donné. Oui, moins nombreux que nos adversaires du jour, et c'est incompréhensible. Comme il est incompréhensible que les spectateurs des tribunes latérales n'aient pas fini debout et en transes après un tel match ! Il y a vraiment un gros travail de reconstruction après le changement de stade, et nous l'avons minimisé. Mais de telles performances havraises devraient nous aider... En attendant, vendredi, il faudra aller affronter Châteauroux. Moins glamour, mais tout aussi important pour remonter au classement !

HAC - Lens 14

Jérôme Mombris et Yohan Rivière

HAC - Lens 14

En tête : Alexandre Bonnet

HAC - Lens 14

HAC - Lens 14

Alexandre Bonnet et Riyad Mahrez

HAC - Lens 14

Valerian remplaçait aujourd'hui Victor

HAC - Lens 14

HAC - Lens 14

HAC - Lens 14

HAC - Lens 14

HAC - Lens 14

Un très bon KCM aujourd'hui !

HAC - Lens 14

HAC - Lens 14

Yohann Rivière

HAC - Lens 14

Maxime Le Marchand

HAC - Lens 14

Cyriaque Louvion

HAC - Lens 14

Walid Mesloub et Riyad Mahrez

HAC - Lens 14

Cyriaque Louvion aux prises avec Ljuboja

HAC - Lens 14

Walid Mesloub

HAC - Lens 14

Riyad Mahrez

HAC - Lens 14

Yohann Rivière

HAC - Lens 14

Alexandre Bonnet

HAC - Lens 14

HAC - Lens 14

La nouvelle écharpe KCM

HAC - Lens 14

Jérôme Mombris

HAC - Lens 14

HAC - Lens 14

HAC - Lens 14

Après le but de Moussa Sao

HAC - Lens 14

Alexandre Bonnet

HAC - Lens 14

Après le but d'Alexandre Bonnet

HAC - Lens 14

Moussa Sao

HAC - Lens 14

Magnifique !

HAC - Lens 14